• Gamou GUEYE

Objectif Grande École : Quelle filière prépa choisir?



A la veille de la fin des vœux Parcoursup, certains parmi vous se questionnent encore sur leur orientation. Si votre objectif est d’intégrer une Grande École d’Ingénieurs, cet article est fait pour vous. L’ambiance prépa pouvant être très intense et parfois stressante, ces choix sont importants pour vos futures études car il est important de choisir une filière prépa dans laquelle vous pourrez vous épanouir et dont les thèmes abordés correspondent à vos attentes. En effet, vous serez toujours plus à même de vous investir pour quelque chose qui vous intéresse. Pour vous aider à faire ce choix, voici le guide idéal pour choisir la filière prépa qui vous convient.


Certaines de ces filières ont déjà été présentée en vidéo sur notre chaine YouTube donc n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à celle-ci et à vous abonner pour suivre nos actualités. Par ailleurs, certains aspects inhérents à la prépa de manière générale ne seront pas présentés dans cet article mais il faut garder en tête que toutes ces filières sont des filières d’excellence qui requièrent énormément de travail et de motivation. Vous aurez dans chacune un nombre d’heures de cours très important, des DS de 4H chaque semaine, 2 khôlles par semaine et, en plus des matières scientifiques, des cours de Français-Philo, d’Anglais et un projet de TIPE.


La filière MPSI-MP (ou PSI)


La filière Maths–Physique –Science de l’ingénieur est la filière prépa la plus prestigieuse. Les matières principales sont les Maths et la Physique-Chimie avec un approfondissement plus important en Mathématiques que dans les autres filières. En effet, un effort d’abstraction plus grand sera requis dans cette filière. Elle se destine donc aux élèves qui ont une appétence particulière pour les Mathématiques. C’est la filière qui comporte le plus d’élèves et qui propose donc le plus de places en école d'ingénieur. Toutes les écoles ou presque sont présentes et il faudra donc choisir celles que vous visez car chaque banque d’école possède son propre concours. Ainsi, vous pourrez faire n’importe quelle école et donc n’importe quel métier en sortie de MPSI –MP. Il existe par ailleurs la possibilité de passer en filière PSI en deuxième année afin de diminuer le nombre d’heures de Maths et augmenter celles de SI.


Pour plus d’informations, Youcef, un étudiant de l’ENS d’Ulm vous a fait une vidéo où il entre plus dans le détail de la filière MPSI –MP.


La filière PCSI-PC (ou PSI)


La filière Physique–Chimie–Science de l’ingénieur donne accès aux filières PC et PSI et ce choix s’effectue dès la fin du premier semestre de 1ère année. Pour le parcours PCSI –PC, vous serez amené, en plus des habituels Mathématiques et Physique, à suivre une proportion plus importante de Chimie et donc à voir des chapitres qui ne sont quasiment abordé que dans cette filière. La SI quant à elle, disparait et n’est pas présente au concours. Cette filière permet d’accéder aux concours chimie CCINP qui donne accès à toutes les écoles de chimies qui ne sont pas disponibles dans les autres filières. Pour le reste, la plupart des écoles sont tout de même disponibles mais cette filière s’adresse principalement aux élèves qui aiment la chimie. Cependant, si la chimie ne vous plait pas, pas de panique, vous pouvez vous diriger vers la PSI et vous ferez plus de SI et moins de Chimie.


Pour plus d’informations, Chaimae, une étudiante en double diplôme Arts & Métiers ParisTech et AgroParisTech vous a fait une vidéo où elle entre plus dans le détail de la filière PCSI –PC.


La filière PTSI-PT (ou PSI)


La filière Physique –Technologie –Science de l’Ingénieur est, comme son nom l’indique, centrée sur la Technologie et la SI. La proportion de SI est plus élevée que dans les autres filières mais la proportion de Maths et de Physique-Chimie reste importante. En SI, vous serez amenés à étudier des sujets plus concrets et proches des problématiques industrielles avec des sujets tels que la conception, les procédés de fabrication ou la réalisation de dessins industriels. Donc si cette matière vous intéresse, cette filière est faite pour vous. Le concours PT est une des spécificités de la filière puisque les étudiant ne préparent qu’un concours, le concours Banque PT,qui dure 2 semaines. Vous pouvez rejoindre n’importe quelle école à partir de PTSI-PT, de Polytechnique, aux Centrales ou aux Mines en passant par les INP ou les écoles du réseau Polytech par exemple. Seules exceptions, certaines ENS et certaines écoles de chimie ne sont pas accessibles depuis cette filière, donc si vous souhaitez vous diriger vers ces écoles, une autre filière sera préférable. L’école qui recrute le plus dans cette filière reste l’école des Arts et Métiers.


Justement, pour plus d’informations, Abdelwakil et Rayan, deux étudiants des Arts & Métiers ParisTech, vous ont fait une vidéo où ils entrent plus dans le détail de la filière PTSI -PT.


La filière TSI


La filière TSI s’adresse exclusivement aux étudiants de Bac Technologique. Le programme de TSI s’inscrit dans le prolongement de la filière STI2D avec beaucoup de Science de l’Ingénieur (Mécanique, CAO...) mais aussi beaucoup de Mathématiques et de Physique-Chimie pour atteindre un niveau suffisant pour entrer en école d’ingénieurs. Une des plus grandes forces des TSI est leur attrait pour la pratique, qui servira énormément en école même s’il ne vous sera que très peu utile en prépa. Les débouchés offerts par cette filière sont divers et un large panel d’écoles est accessible. Pour cela, deux options, postuler sur dossier à certaines écoles ou se présenter aux concours Centrale et CCP qui représentent 2 semaines de concours. Si tu es motivé et que tu veux continuer à découvrir ces matières scientifiques, cette filière est faite pour toi.


Pour plus d’informations, Marwane, un étudiant des Arts & Métiers ParisTech, vous présente dans une vidéo la filière TSI.


La filière BCPST


La filière Biologie–Chimie–Physique –Science de la Terre est destinée aux élèves ayant un intérêt pour la biologie et qui souhaitent faire carrière dans les secteurs de l’agronomie, de l’environnement, de l’alimentation ou de la géologie. Par ailleurs, cette filière est aussi destinée aux étudiants qui souhaitent devenir vétérinaire.


C’est une filière très complète car en plus des matières de Biologie et Géologie, il y a une proportion importante de Mathématiques et de Physique-Chimie. Pour le reste, en deuxième année, il y a un projet d’informatique à présenter aux oraux du concours en plus du TIPE.


Au niveau des écoles,le concours s’organise sur 3 semaines. La première est consacrée au concours ENS puisqu’il est possible de rejoindre les ENS d’ULM, de Cachan et de Lyon depuis la BCPST. Ensuite, la seconde semaine est dédiée au concours G2E (Génie Eaux Environnement) avec des écoles de géologie par exemple mais aussi des petites Mines ou l’ENTPE. Enfin, la dernière semaine concerne le concours Agro/Véto/Polytechnique. Les écoles Vétérinaires sont considérées comme plus difficiles d’accès car les matières scientifiques comptent plus et il y a moins de places disponibles qu’en école d’Agro. Il existe aussi quelques passerelles pour d’autres écoles généralistes (réseau INSA ou Polytech) ou de chimie mais il n’y a que très peu de places donc si vous souhaitez une autre école, une autre filière sera probablement plus adaptée.


Les débouchés sont donc nombreux. Pour les Écoles d’Agro par exemple, il y a beaucoup de perspectives de travail car elle forme au métier d’ingénieur généraliste donc vous aurez la possibilité de faire ce que vous souhaitez. Il y a différentes spécialités dans chaque école donc vous pourrez trouver ce qui vous plaira le plus.


Pour compléter ce propos, nous avons posé quelques questions à Elena, une étudiante à AgroParisTech, quant à son ressenti sur la BCPST. «J’ai beaucoup aimé ces deux années malgré les a priori sur la concurrence et le fait que j’étais dans une très grosse prépa» nous dit-elle. «Ce n’était pas du tout le cas, bien au contraire, il y a un esprit d’entraide et une ambiance de travail solidaire très agréable. C’est un concours national, rien ne sert de vous mettre en compétition avec votre classe».

Cependant, il y a quelques caractéristiques qu’elle a tenu à souligner. «D’abord, je pense que pour réussir cette prépa il faut avoir l’esprit compétitif et l’envie de prouver que l’on est capable de se surpasser. C’est très intense et il y a beaucoup de pression donc il faut avoir la volonté de réussir».

De plus, Elena nous souligne une spécificité des écoles Vétos puisque «certaines parties du programme ne seront pas utiles en école, je pense donc que d’autres filières peuvent être plus adaptée pour faire Veto».

Néanmoins, son ressenti sur ces deux années de BCPST est qu’elles lui ont été très bénéfiques: «J’ai trouvé ces deux ans super intéressants, j’ai beaucoup appris, j’ai acquis beaucoup de connaissances mais aussi des compétences comme la gestion du stress ou des émotions. C’est avant tout une belle expérience humaine et je ne regrette pas de l’avoir fait».


Ainsi, comme le dit Elena, si vous aimez les matières telles que la Biologie et la Géologie et que vous souhaitez continuer à étudier les Mathématiques et la Physique-Chimie, cette filière est faite pour vous.


Les autres moyens d’accès (CUPGE, DUT, AST...)


Par ailleurs,il existe d’autres moyens d’accéder à des écoles d’ingénieurs très prestigieuses et ces moyens sont souvent méconnus.Nous vous avons présenté dans cet article la CUPGE mais il est aussi possible de rejoindre une école par l’intermédiaire d’un DUT ou encore par une année d’AST (Admission Sur Titre) après la fac ou après un BTS.


Par ailleurs,il existe d’autres moyens d’accéder à des écoles d’ingénieurs très prestigieuses et ces moyens sont souvent méconnus. Nous vous avons présenté dans pa, DUT ou fac, rejoindre l’école de vos rêves. N’ayez pas peur de tenter votre chance, vous ne le regretterez pas car la prépa est une expérience unique lors de laquelle on apprend énormément de chose, scolairement mais surtout humainement.